Publicité

Les douze travaux de MHM

Politique
Le maire de l'arrondissement, Pierre Lessard-Blais, ainsi que les élus de MHM ont présenté leurs priorités pour 2018. (photo : courtoisie arrondissement MHM)
Le maire de l’arrondissement, Pierre Lessard-Blais, ainsi que les élus de MHM ont présenté leurs priorités pour 2018. (photo : courtoisie arrondissement MHM)

Propreté, augmentation des heures d’ouverture des chalets de parcs, verdissement : les élus de l’arrondissement Mercier–Hochelaga-Maisonneuve ont dévoilé leur feuille de route pour l’année à venir, qui comporte douze priorités.

Un engagement qui avait été pris par le maire, Pierre Lessard-Blais, au lendemain des élections. « “À une époque où les citoyens sont de plus en plus méfiants et cyniques envers la politique, il est essentiel de renforcer le lien démocratique entre la population et les élus. La feuille de route facilitera le suivi de nos engagements pour les citoyens et nous obligera à rendre des comptes sur l’ensemble de nos engagements et pas seulement nos réussites », explique-t-il.

Ainsi, chaque début d’année, les élus rendront public leur plan de match pour les douze prochains mois. En résultera un bilan concret permettant d’évaluer quels objectifs ont été atteints ou non. « Au départ, nous avions au moins 25 priorités. Nous avons donc dû nous concerter entre élus pour nous assurer que les actions choisies reflétaient bien les réalités de chacun des districts », affirme Laurence Lavigne Lalonde, conseillère de Maisonneuve-Longue-Pointe.

Ainsi, l’équipe a décidé de doubler les heures d’ouverture des chalets de parcs et a aussi promis de verdir toutes les saillies de trottoir. Autre engagement : celui de sécuriser les corridors scolaires et non seulement les pourtours d’écoles comme c’est le cas actuellement. « Nous aimerions, dans la prochaine année, implanter un projet-pilote comprenant différentes mesures autour d’une école par quartier », explique Suzie Miron, conseillère de Tétreaultville. Toutefois, le choix reste encore à déterminer.  De plus, suite aux plaintes de nombreux citoyens, les élus ont demandé à ce que les opérations de déneigement autour des établissements se déroulent en-dehors des heures d’entrée et de sortie des classes.

L’équipe prévoit également mettre en place un service d’aide au déneigement pour les personnes âgées vulnérables. « C’est une formule qui existe déjà dans certains arrondissements, comme le Plateau, et qui nous servira d’inspiration. Dans ce cas, ce sont des travailleurs en réinsertion qui sont responsables du pelletage », explique Suzie Miron. Un projet qui touche tout particulièrement le district de la conseillère, alors que Tétreaultville compte un nombre important de personnes âgées. « Les aînés sont souvent isolés et vulnérables. Nous voulons qu’ils puissent continuer de sortir même après la tempête », poursuit Suzie Miron.

Et pour Mercier-Est ?

Certaines promesses ont été prises en campagne, ou tout de suite après l’élection, sur des enjeux dans Mercier-Est. Des éléments qui ne se retrouvent pas comme tels dans la liste des priorités annoncées la semaine dernière. Ce qui ne veut pas dire que ces projets ne sont pas à l’ordre du jour, explique Suzie Miron. « En fait, nous avons sélectionné des actions qui touchaient l’arrondissement de façon globale. Mais nous allons aussi poser des gestes concrets dans chacun des districts. » Seule exception : la consultation autour du secteur Assomption Sud, où devait s’installer un pôle logistique, puisque c’est un enjeu qui affecte tout Mercier-Hochelaga-Maisonneuve.

Ainsi, l’équipe prévoit toujours l’embauche d’une ressource dédiée uniquement au développement de la vitalité commerciale de la rue Hochelaga, assure Suzie Miron. Un engagement qui devrait se concrétiser sous peu, confirme-t-elle. La conseillère poursuit également la réflexion sur la Promenade Bellerive. « Ce que nous aimerions, c’est qu’il y ait un plan directeur entourant cet espace vert qui est sous la responsabilité de la ville-centre », indique-t-elle.

Autre promesse qui ne se retrouve pas dans la feuille de route : celle de tenir une grande étude de circulation autour de la rue Honoré-Beaugrand. Un engagement pris par Laurence Lavigne Lalonde dès novembre. Une action qui pourrait être repoussée de quelques mois, évalue la conseillère. « Actuellement, nous attendons la fin des travaux autour du métro et de l’autoroute 25 pour lancer le tout. De plus, nous ne voulons pas prendre nos données en été, parce que cela ne reflétera pas la réalité. Donc, pour le moment, on prévoit plutôt commencer la collecte en automne. » Un dossier à suivre.

Feuille de route 2018 – 12 actions prioritaires

  • Doubler les heures d’ouverture de tous les chalets de parc
  • Verdir et entretenir toutes les saillies de trottoir
  • Améliorer la propreté dans l’arrondissement
  • Améliorer le suivi des demandes citoyennes au 311
  • Mettre sur pied un projet-pilote de déneigement des entrées et des escaliers des personnes âgées
  • Planifier un projet-pilote de parcours des écoliers autour d’une école dans chacun des trois quartiers de l’arrondissement
  • Consulter les citoyens sur la planification urbaine du secteur industriel Assomption Sud
  • Publier les comptes rendus des comités du conseil d’arrondissement pour assurer une gouvernance plus transparente (comité de circulation, comité consultatif d’urbanisme, etc.)
  • Adopter une politique locale d’inclusion du logement social et abordable
  • Déposer un plan de développement de l’offre culturelle et récréosportive dans l’arrondissement
  • Adopter le Plan local de déplacement (PLD) pour l’arrondissement et mettre en place un plan de suivi
  • Mettre en œuvre un plan de mise à niveau de nos pataugeoires et de nos jeux d’eau

 

 

Vos commentaires
loading...