Publicité

Station Est officiellement inaugurée

Économie, Immobilier
Ils entourent Luc Maurice, président de Le Groupe Maurice: l’équipe des chefs de service de la résidence, François Lachance, directeur général de Station Est, les députés Maka Kotto et Mario Beaulieu, et la conseillère municipale, Suzie Miron; à droite, Serge Robitaille, président/associé directeur chez Ipso Facto immobilier. (Photo: Gérard Lalonde)

Jeudi soir, le Groupe Maurice inaugurait officiellement son complexe Station Est dans le Faubourg Contrecœur.

Devant plus de 200 personnes, dont une majorité de résidents déjà installés ou qui y déménageront sous peu, les dirigeants du Groupe Maurice ont donc inauguré officiellement la résidence Station Est jeudi soir (1er février), en présence du député de La-Pointe-de-l’Île, Mario Beaulieu, du député de Bourget, Maka Kotto, de la conseillère municipale de Tétreaultville, Suzie Miron, et des différents chefs de service de la résidence, ainsi que de son directeur général, François Lachance.

M. Luc Maurice, P.D.G. du Groupe Maurice, a ouvert le bal des discours officiels en mentionnant qu’il avait recueilli plusieurs témoignages durant le cocktail précédant la partie protocolaire: «Tous les résidents avec qui j’ai discuté tantôt m’ont dit à quel point ils étaient fiers d’habiter ici. Ça m’a beaucoup ému.»

M. Maurice a mentionné qu’il s’intéressait à Mercier-Est, et à l’est de Montréal en général, depuis six ans environ. «Il manque cruellement de complexes résidentiels comme le nôtre dans ce quartier où une grande proportion de la population a plus de 60 ans», a-t-il ajouté. Il a poursuivi en disant qu’à l’époque, il avait ciblé le terrain du Faubourg Contrecœur, mais que les multiples rebondissements juridiques et politiques ont retardé ses projets. Mais dès que l’opportunité s’est présentée, il a plongé sans hésiter.

M. Maurice a poursuivi en mentionnant qu’il était heureux d’avoir implanté Station Est dans un secteur en plein développement, où les résidents auront bientôt accès à une panoplie de services, dans la zone commerciale du Faubourg Contrecœur.

Pamplemousse.ca a visité la résidence durant la cérémonie pour constater que le complexe propose de nombreux services, dont une bibliothèque au dernier étage du complexe, avec vue sur le quartier et la périphérie de Montréal, qui s’étend de Contrecœur jusqu’à Brossard. On peut y apercevoir les raffineries, le fleuve, la Promenade Bellerive, le centre de ski du mont Saint-Bruno, le mont Saint-Hilaire, les montagnes des Cantons-de-l’Est et les Adirondacks, le Parc olympique, le mont Royal et les tours du centre-ville de Montréal. Il s’agit en fait d’un grand espace de détente, pourvu d’un foyer et de dizaines de fauteuils. Outre la bibliothèque, le complexe comporte une salle à manger avec piano à queue de concert, une salle de quilles, un salon de billard, une caisse populaire, un coiffeur, un spa, une cour intérieure, une piscine, un sauna et un cinéma.

Précisons que la résidence, qui a accueilli ses premiers occupants le premier octobre dernier, comporte 337 unités allant du 1 ½, 2 ½, 3 ½, 4 ½ et 5 ½, en location à partir de 1176$ à 2709$ par mois, ainsi que 24 unités de soin pour personnes en perte d’autonomie, qui occupent une unité sécurisée. Cette dernière affiche presque complet. Le complexe d’une quarantaine de millions sera complété lorsque le dernier bâtiment, rue Contrecœur, au sud de l’entrée principale, juste au nord du CLSC, sera construit. Le Groupe Maurice n’a pas encore signé d’entente avec un locataire potentiel et n’a pas confirmé d’échéancier de construction. Il s’agit d’un immeuble commercial d’un seul étage. Outre le coiffeur et la caisse populaire, la section commerciale du complexe actuel comporte une pharmacie et une succursale de la chaîne de déjeuners L’Œufrier, qui devrait ouvrir dans quelques semaines, car les travaux viennent de commencer dans le local.

 

Vos commentaires
loading...