Publicité

L’appui à la relance de Pamplemousse.ca prend forme

Éditoriaux
De gauche à droite : Jason Prince, conseiller en économie sociale à PME MTL Centre-Ville, Anne-Marie Tremblay, journaliste dans Mercier-Est, Simon Van Vliet, journaliste sur le Plateau. (photo : courtoisie de Julie-Anne O’Neil, PME MTL Centre-Ville)

Le milieu de l’économie sociale manifeste son appui à la relance, sous forme coopérative, du réseau de médias hyperlocaux Pamplemousse.ca.

Dans le cadre de son fonds de développement de l’économie sociale, PME MTL Centre-Ville a accordé un appui de 5000 $ au projet de relance du réseau.

« Il s’agit d’un bel exemple d’entreprise qui se réinvente sous une structure coopérative afin d’assurer sa pérennité, souligne Michel Bouchard, directeur de l’économie sociale chez PME MTL Centre-Ville. Nous soulignons la détermination de ces journalistes indépendants qui s’unissent afin de mieux faire face à la concurrence et à la situation précaire des médias ».

« Cette subvention en pré-démarrage de PME MTL est la première pierre dans l’édifice d’un ambitieux plan de relance, sous forme coopérative, du réseau de médias hyperlocaux indépendants Pamplemousse.ca, auquel nous entreprenons de redonner vie dans le cadre d’une transition vers un modèle d’économie sociale », explique le journaliste de Pamplemousse.ca sur le Plateau, Simon Van Vliet.

Des premiers signes encourageants

« Après deux mois de démarches, l’obtention d’un premier appui institutionnel au projet de relance de Pamplemousse.ca confirme que nous faisons bonne route en nous lançant dans cette aventure d’entrepreneuriat collectif et de relève d’entreprise en coopérative », se réjouit Anne-Marie Tremblay, journaliste dans Mercier-Est pour Pamplemousse.ca.

À ce premier appui s’ajoute d’ailleurs celui du mouvement Desjardins qui a confirmé d’importantes contributions financières au projet de relance sous forme de commandites, notamment de la part de la Caisse d’économie solidaire.

« La Caisse d’économie solidaire est heureuse de soutenir la transition du média Pamplemousse vers une coopérative de travailleurs de l’information, souligne Marc Picard, directeur général à la Caisse d’économie solidaire. Ils se donnent la capacité collective d’offrir une information locale de qualité, faite par et pour les acteurs du milieu. »

Le financement de proximité à la rescousse de l’information hyperlocale

Pour financer la relance du réseau, une campagne de sociofinancement sur La Ruche a été lancée avec pour objectif de recueillir 35 000 $ d’ici la fin juillet. Ce montant, combiné aux contributions de partenaires comme PME MTL Centre-Ville et Desjardins, permettra de financer la reprise des opérations du réseau pour une période de six mois à compter de la rentrée d’automne 2018.

En plus de constituer un fonds de roulement à court terme, la campagne de sociofinancement servira d’étude de marché dans le cadre de l’élaboration d’un plan d’affaires pour un nouveau modèle en économie sociale, basé sur l’adhésion et le financement de proximité.

L’intercoopération en action

Environ un an après avoir cessé ses activités d’édition du journal Ensemble (2010-2017), la Coopérative de journalisme indépendant (CJI) s’est portée fiduciaire du projet de relance de Pamplemousse.ca. Il s’agit là d’un exemple de la résilience de l’économie sociale et de la force de l’intercoopération.

En mettant sa structure coopérative au service de la relance d’un réseau de médias hyperlocaux indépendants, la CJI réaffirme ainsi son engagement envers le renouvellement des modèles d’affaires des médias et réitère sa volonté de mettre de l’avant une information indépendante de qualité destinée à servir l’intérêt du public et à éclairer le débat public et la délibération collective.

Vos commentaires
loading...