Publicité

Un joyau vert de l’est de Montréal mis en valeur

Communiqués
(Photo: courtoisie YQQ)
(Photo: courtoisie YQQ)

(Communiqué) C’est avec fierté que l’organisme Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur (YQQ), mandataire de l’Éco-quartier Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, annonce le parachèvement du projet de protection, de restauration et de mise en valeur du parc Thomas-Chapais.

Ancré au cœur d’un quartier où résident plus de 60 000 personnes dans un rayon de moins de 1,5 km, ce parc de 15,2 hectares comprend notamment un grand boisé sillonné de plusieurs sentiers permettant l’observation de végétaux et d’oiseaux d’une diversité impressionnante. Le projet, d’une valeur totale de 57 740 $, a vu le jour grâce à la contribution de 47 200 $ de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement.

Les réalisations du projet ont été nombreuses et diversifiées : installation de panneaux d’interprétation, corvées de plantation d’arbres et d’arbustes pour fermer des portions de sentiers et maîtriser le nerprun, rédaction et distribution de dépliants de sensibilisation aux citoyens, élaboration d’outils pédagogiques et mise en ligne d’une page Web faisant la promotion de toutes les activités de sensibilisation et de restauration.

Considéré comme un véritable laboratoire de la biodiversité dans le quartier, le parc ThomasChapais suscite une mobilisation citoyenne assidue depuis 2013. En effet, le Comité citoyen du parc Thomas-Chapais s’est très activement engagé dans le processus de protection de cet îlot forestier remarquable, appuyé par l’organisme Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur et son écoquartier.

Pour Pauline Picotin, directrice générale de YQQ, cette collaboration est une formule gagnante : « Les efforts combinés de tous les partenaires prouvent l’intérêt de la communauté à vouloir protéger le parc à long terme. » Carlo Gagliardi, directeur général de la Fondation Hydro-Québec pour l’environnement, abonde dans le même sens. Il ajoute que « Les différentes actions et les nombreux outils de qualité mis en œuvre cadrent très bien avec la mission de la Fondation. Celle-ci a pour but d’aider les collectivités locales à s’approprier leur environnement pour qu’elles en profitent de façon écoresponsable et puissent transmettre ce patrimoine naturel aux générations futures.»

Y’a QuelQu’un l’aut’bord du mur (YQQ) est une entreprise d’économie sociale qui gère des projets environnementaux novateurs qui améliorent la qualité de vie de la collectivité par le verdissement, l’agriculture, la propreté et un service intégré d’enlèvement de graffitis. À travers ses différents projets, YQQ favorise l’insertion socioprofessionnelle des jeunes et l’engagement de la collectivité.

Le Comité citoyen du parc Thomas-Chapais, tel qu’il est structuré depuis août 2013, vise la protection et la promotion de la grande valeur écologique du parc. À cette fin, il organise des activités de nettoyage, de protection, de sensibilisation, d’embellissement  et de loisir. Un grand nombre de résidents et résidentes y participent dans un esprit de franche camaraderie.

La Fondation Hydro-Québec pour l’environnement soutient des organismes qui œuvrent concrètement à la protection, à la restauration et à la mise en valeur des milieux naturels et qui s’efforcent de sensibiliser les collectivités locales aux enjeux environnementaux particuliers de leur milieu de vie. De 2001 à 2017, la Fondation a accordé près de 15 millions de dollars à 272 projets mis en œuvre dans toutes les régions administratives du Québec. La valeur globale de ces projets est estimée à un peu plus de 48 millions de dollars.

Vos commentaires
loading...