Publicité

Bourget passe à la CAQ de justesse

Politique
La soirée électorale aura tenu en haleine les électeurs de Bourget, alors que l'élection de Richard Campeau de la CAQ a été confirmée en toute fin de soirée. (Photo : Anne-Marie Tremblay)
La soirée électorale aura tenu en haleine les électeurs de Bourget, alors que l’élection de Richard Campeau de la CAQ a été confirmée parmi les derniers au Québec. (Photo : Anne-Marie Tremblay)

La Coalition avenir Québec (CAQ) a remporté de justesse la circonscription de Bourget, dans une lutte à trois parmi les plus serrées au Québec.

« Yes, 114 ! » Réunis au restaurant Coronel, rue Notre-Dame, les supporteurs de Richard Campeau (CAQ) ont été maintenus en haleine pendant de longues heures, alors que la lutte s’est avérée particulièrement serrée. Toute la soirée, les bénévoles ont gardé à l’œil le dépouillement des votes. En effet, si le candidat de la CAQ a maintenu une mince avance, il a été au coude à coude avec le député sortant, Maka Kotto du Parti québécois (PQ) pendant toute la soirée. Il aura fallu attendre les dépouillements des trente dernières boîtes, à partir de 22 h 30, pour que l’écart se creuse en faveur de la CAQ.

Des résultats à ce point serrés que l’élection de Richard Campeau a été l’une des dernières à être officialisée au Québec. Il faut dire que Bourget a été le théâtre d’une véritable lutte à trois, alors que Maka Kotto et la candidate de Québec solidaire (QS), Marlène Lessard, ont talonné de près leur adversaire. Pendant la majeure partie de la soirée, les scores ne donnaient que quelques pourcentages de différence entre les trois candidats. Les résultats finaux montrent d’ailleurs que la CAQ a remporté Bourget avec 27,57 % du scrutin alors que le PQ a compté sur l’appui de 26,01 % des électeurs et QS, 24,44 %.

Richard Campeau a donc terminé avec une avance de 500 votes. Ce faisant, le caquiste aura remporté un bastion péquiste, alors que Maka Kotto avait presque 3000 voix de majorité lors des élections de 2014. L’élection d’hier aura ainsi permis à la CAQ de faire son entrée à Montréal et de remporter ses deux premières circonscriptions sur l’île, soit Bourget et sa voisine, Pointe-aux-Trembles.

Rappelons que la CAQ misait sur cette incursion, alors que la formation politique a promis d’injecter 2,6 milliards de dollars dans l’est de Montréal, notamment pour décontaminer des terrains industriels laissés vacants, moderniser la rue Notre-Dame et instaurer un tramway qui partirait de la pointe de l’île jusqu’au centre-ville et qui relierait le métro Radisson au cégep Marie-Victorin.

« On l’a eu ! », a lancé le nouveau député en toute fin de soirée, devant une poignée de partisans heureux de célébrer la victoire. « Nous avons réussi à convaincre les Québécois de changer. On a créé l’espoir d’un changement positif chez les gens, il va donc falloir bouger rapidement et prendre des décisions. Les gens espèrent que le Québec ira mieux dans le domaine de la santé ou de l’économie. »

« J’ai gagné par un pour cent. Et ce pour cent d’avance, c’est grâce à vous », a-t-il lancé à la cinquantaine de supporteurs réunis pour la soirée électorale. S’il s’attendait à une chaude lutte, Richard Campeau ne prévoyait pas que ce serait à ce point, explique le politicien au Journal de Mercier-Est. Être élu avec si faible majorité signifie pour lui que plusieurs électeurs ne sont pas dans son camp. Il promet donc de se mettre en mode écoute.

Dans une publication sur Facebook, Maka Kotto a tenu à remercier les électeurs de Bourget qu’il a représenté pendant dix ans. « Je tourne la page, la conscience tranquille, avec le sentiment profond du devoir accompli. Ce fût un immense privilège de vous servir et de vous représenter à l’Assemblée nationale du Québec. Je vais maintenant retrouver ma famille, avec le sourire et la satisfaction d’avoir fait une différence pour bien des gens. Merci de m’avoir donné l’opportunité de le faire dix années durant. Quand une porte se ferme, d’autres s’ouvrent… Vivre de multiples expériences dans une même vie est inestimable. »

Résultats

  • Richard Campeau                         Coalition avenir Québec (CAQ)                       27,57 %              8 870 voix
  • Maka Kotto                                   Parti québécois (PQ)                                     26,01 %               8 370 voix
  • Marlène Lessard                            Québec solidaire (QS)                                   24,44 %               7 865 voix
  • Vincent Girard                              Parti libéral du Québec (PLQ)                       18,88 %                6 074 voix
  • Marieke Hassell-Crépeau               Parti vert du Québec                                    2,23 %                 719 voix
  • Dany Roy                                      Citoyens au pouvoir du Québec                     0,62 %                 200 voix
  • Claude Brunelle                            Parti marxiste-léniniste du Québec               0,25 %                 80 voix

(Source : Directeur général des élections)

Article mis à jour à 9h30

 

Vos commentaires
loading...