Publicité

Budget 2019 : l’arrondissement veut mieux planifier ses dépenses

Politique
L'arrondissement aura verdi les 180 saillies de trottoir en 2018, a annoncé le maire. (photo tirée de la page Facebook Pour l'agriculture urbaine à Montréal)
L’arrondissement aura verdi les 180 saillies de trottoir en 2018, a annoncé le maire. (photo tirée de la page Facebook Pour l’agriculture urbaine à Montréal)

Plus question pour les élus de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve de piger à même les surplus pour financer des projets à court terme. En 2019, les élus prévoient continuer à serrer les cordons de la bourse pour s’assurer de pouvoir boucler le budget à long terme.

« En 2019, nous sommes dans une situation de contrôle serré des dépenses, ce qui nous amène à développer une politique de soutien financier qui va être rendue publique dans les prochaines semaines », a indiqué le maire de l’arrondissement, Pierre Lessard-Blais lors d’une séance spéciale sur le budget. Cette politique de soutien aux initiatives locales précisera les balises de l’octroi de sommes pour soutenir financièrement la mission des organismes du quartier, ajoute-t-on dans un communiqué émis aujourd’hui.

« Nous avons des surplus tournant autour de 4 M$ (sur un budget de 63M$) dans l’arrondissement. Mais si on continue de juste aller piger dans les surplus, sans vision d’ensemble, oui on finance de bons projets, mais on ne finance pas des éléments structurants », a expliqué le maire, questionné à ce sujet par le Journal de Mercier-Est. Ainsi, l’élu aimerait que cette enveloppe serve à financer des projets sur le long terme. « L’idée, ce n’est pas d’être moins collaboratif avec nos organismes, mais de se donner un cadre plus clair de financement pour avoir une gouvernance plus saine, pas juste basée sur la bonne volonté des élus, mais basée sur des programmes qui ciblent des besoins qu’on a en arrondissement. Des programmes votés par les élus. »

La fin des transferts

L’un des objectifs derrière cette orientation, c’est de commencer dès 2019 à optimiser les dépenses de l’arrondissement, alors que MHM recevra pour une dernière année un montant de 1,4 M$ grâce à la réforme du financement des arrondissements, un genre de péréquation qui permet aux arrondissements sous-dotés historiquement d’obtenir un plus grand versement de la ville-centre. Toutefois, ce programme instauré en 2014 se termine en 2019.

« Donc, dans une gestion triennale du budget, on fait déjà face à des défis pour le budget de 2020 », a expliqué le maire. L’arrondissement a également diminué de 1,5 % son budget de rémunération. Toujours au chapitre budgétaire, l’arrondissement a décidé de maintenir sa taxe locale au même niveau que l’an dernier, soit à 0,0654 $ du 100 $.

En mode bilan

Dressant le bilan de la dernière année, le maire de l’arrondissement a rappelé que l’arrondissement a ajouté une ressource pour gérer les requêtes au 311, a lancé une grande campagne sur la propreté et a soutenu la création de l’Association des commerçants Hochelaga-Tétreaultville, en plus d’augmenter les heures d’ouverture des chalets de parc.

Pierre Lessard-Blais a aussi expliqué que MHM a respecté son engagement de verdir les quelque 180 saillies de trottoirs de l’arrondissement et prévoit en verdir une centaine d’autres qui seront construites en 2019.

Citoyen de Mercier-Est, Nickolas A. Gagnon a également interrogé les élus sur le verdissement des saillies de trottoirs dans le Faubourg Contrecœur, alors qu’elles sont complètement bétonnées, ne laissant aucune place à la verdure. Le maire a promis d’étudier la question et de voir quelles options pourraient être envisagées.

La sécurisation des intersections problématiques et des zones scolaires ainsi qu’une plus grande consultation des citoyens seront également au menu en 2019, ajoute le maire. À ce chapitre, l’équipe prévoit instaurer un budget participatif dans l’arrondissement, dont les détails seront dévoilés en novembre prochain. Les élus prévoient également présenter une feuille de route détaillant leurs priorités pour 2019 en janvier prochain ainsi que de dresser le bilan de leurs actions de 2018 avec les citoyens, en décembre prochain.

En savoir plus
Le budget 2019
De nos archives
Pierre Lessard-Blais veut favoriser la participation citoyenne
Les douze travaux de MHM

 

 

Vos commentaires
loading...