Publicité

95% des voies cyclables déneigées cet hiver

Transport
95% du réseau cyclable sera déneigé en 2018-2019 dans l'arrondissement. (Source: arrondissement MHM)
95% du réseau cyclable sera déneigé en 2018-2019 dans l’arrondissement. (Source: arrondissement MHM)

95 % des pistes cyclables de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve (MHM) seront ouvertes été comme hiver, a annoncé l’arrondissement. Une nouvelle qui réjouit l’Association des piétons et cyclistes de MHM, qui promet toutefois de demeurer vigilante à ce sujet.

En effet, l’arrondissement a annoncé, le 13 novembre dernier, que 57 km d’aménagements cyclables de MHM seront dorénavant quatre saisons. En fait, selon la carte, seule la piste longeant Souligny sera fermée pendant l’hiver. « On nous a expliqué que l’arrondissement n’a pas l’équipement qui permettait de déneiger la piste sans pousser la neige, ce qui est impossible à cet endroit », affirme Nickolas A. Gagnon, l’un des membres fondateurs de l’Association des piétons et des cyclistes et un résidant de Mercier-Est.

Ainsi, cinq axes supplémentaires seraient déneigés au cours de l’hiver 2019, soit les tronçons des rues Bennett, entre Notre-Dame et Pierre-De Coubertin, Saint-Clément, entre Notre-Dame et Hochelaga, Viau, entre Hochelaga et Pierre-De Coubertin, Haig, entre Hochelaga et Notre-Dame et dans Mercier-Est, Bellerive entre Liébert et Gonthier.

La grande majorité des aménagements cyclables ayant fait l’objet de cette annonce sont soit des bandes cyclables sur rues, soit sur des chaussées partagées, note Nickolas A. Gagnon. Des secteurs qui étaient donc déjà déneigés pour permettre la circulation automobile, ajoute-t-il. « Par contre, les pistes sur rue étaient fermées à partir du 15 novembre, ce qui ne sera plus le cas. On avait d’ailleurs envoyé une lettre au maire de l’arrondissement, Pierre Lessard-Blais, pour lui suggérer des améliorations, entre autres de laisser ces aménagements sur rue disponibles. »

« Nous sommes heureux que celui-ci ait acquiescé à notre demande ; cette décision a effectivement positionné l’arrondissement comme un précurseur sur l’île de Montréal en mettant de l’avant la volonté de l’administration de promouvoir la mobilité active avec tous les bénéfices que cela entraîne. Plusieurs diront que c’était déjà déneigé considérant que les deux tiers du réseau ne sont que des bandes cyclables et des chaussées partagées, et nous sommes d’accord sur ce point. Mais en se positionnant de cette façon, l’arrondissement doit maintenant passer de la parole aux actes et s’assurer que la mobilité active puisse être pratiquée de façon sûre et sécuritaire en tout temps », précise aussi l’Association dans un « quasi-bilan » de fin d’année publié plus tôt cette semaine.

À cet effet, l’Association promet d’être attentive à l’état des différentes voies pour cyclistes pendant les prochains mois. « Le problème, c’est que si l’on fait que déneiger, ce n’est pas assez. Il faut aussi déglacer les voies cyclables pour s’assurer qu’elles sont praticables », soutient Nickolas A. Gagnon. Il espère donc qu’à l’instar de certains arrondissements, comme le Plateau-Mont-Royal, MHM se dote de l’équipement adéquat pour l’entretien des pistes cyclables durant l’hiver.

La Ville de Montréal a également annoncé qu’une série de nouvelles mesures mises en place cet hiver, dont un projet pilote de séparateurs temporaires qui sera déployé sur la piste cyclable du parc Bellerive. « Ce projet permettra à la fois d’augmenter le niveau de sécurité des cyclistes en plus de développer de meilleures techniques de déneigement afin d’améliorer l’expérience cycliste. Trois types de délinéateurs seront testés (…) », explique le communiqué publié à ce sujet.

Pour la saison hivernale, 76 % du réseau cyclable sera déneigé cette année, ce qui représente 590 km, soit 74 km de plus qu’en 2017-2018, selon les données de la ville de Montréal.

 

Vos commentaires
loading...