Publicité

Réinventer l’information locale : nous y travaillons!

Éditoriaux
Les sommes amassées dans le cadre de notre campagne sur La Ruche nous assurent de pouvoir continuer à opérer jusqu’au 1er mars, mais chaque contribution supplémentaire nous permettra de prolonger notre effort de relance et augmentera d’autant nos chances de succès.

Trois mois après avoir repris nos activités, grâce au généreux soutien du lectorat et des annonceurs de Pamplemousse.ca, nous travaillons d’arrache-pied à assurer la survie à long terme du réseau.

Si nous accueillons avec enthousiasme l’aide publique aux médias écrits annoncée par le gouvernement fédéral le mois dernier, nous savons pertinemment que nous ne pouvons compter sur ce financement pour garder la tête hors de l’eau.

Le soutien à l’information locale promis par Ottawa l’an dernier, tarde encore à se matérialiser et il faudra encore attendre plusieurs mois avant de savoir si nous pourrons nous appuyer sur la bouée de sauvetage lancée par le gouvernement Trudeau dans les eaux troubles de la crise des médias.

Dans tous les cas, si nous espérons toucher notre part des aides d’urgence offertes aux médias, nous n’attendrons pas après elles pour réinventer notre modèle de revenus.

La manne publicitaire : déclin ou mutation?

L’échec commercial de l’ancienne mouture de Pamplemousse.ca tient en grande partie au fait que le modèle de revenus ne s’appuyait que sur une seule source de financement : la publicité.

Malgré les efforts et les investissements de l’ancien éditeur, la publicité en ligne n’a jamais suffi à rentabiliser les opérations du réseau.

Pourtant, si les revenus publicitaires des médias sont en chute libre depuis 10 ans, le marché publicitaire en ligne, lui, est en pleine croissance.

Même si la majorité des revenus de ce secteur sont accaparés par Google et Facebook, nous pensons être en mesure de prendre notre part de ce marché en offrant aux commerces et aux entreprises locales la possibilité de créer en lien direct avec des clientèles de proximité, soucieuses de soutenir l’économie de leur quartier.

Nous espérons réussir à augmenter nos parts de marché en convainquant nos partenaires publicitaires que leurs achats dans un média (hyper) local ancré dans la vie de quartier offrent un retour sur investissement, aussi bon, sinon meilleur, que celui que leur font miroiter les géants du Web qui, incidemment, ne paient ni taxes ni impôts chez nous.

Merci de contribuer à la relance

Cela dit, forts du succès de notre campagne de sociofinancement, nous misons d’abord et avant tout sur le soutien financier direct de notre lectorat.

Nous vous invitons donc à nouveau à contribuer, dans la mesure de vos moyens, pour nous permettre de mener à bien notre projet de reprise collective et de transformation de Pamplemousse.ca en entreprise d’économie sociale.

Les sommes amassées dans le cadre de notre campagne sur La Ruche nous assurent de pouvoir continuer à opérer jusqu’au 1er mars, mais chaque contribution supplémentaire nous permettra de prolonger notre effort de relance et augmentera d’autant nos chances de succès.

À l’heure actuelle, nous opérons nos trois médias sur un budget hebdomadaire d’à peine 1500 $ (!). Vous êtes de milliers à nous lire chaque semaine. Si chacun et chacune d’entre vous nous donnait 1 $ par article lu, notre avenir à court terme serait assuré.

Bien entendu, nous ne nous attendons pas à ce que 100 % de notre lectorat puisse ou veuille contribuer financièrement à la survie de notre réseau. C’est la raison pour laquelle nous n’avons pas l’intention d’ériger de mur payant pour accéder à nos contenus qui sont – et demeureront – gratuits et libres d’accès, par souci de démocratisation de l’information locale.

Merci de continuer de nous lire et de nous suivre, de partager nos articles et de contribuer à notre effort de relance.

Sans vous, nous ne serions pas ici. Avec votre soutien, nous avons une chance de réinventer l’information locale. Nous entendons bien la saisir!

Contribuez à la relance

Forts du succès de notre campagne de sociofinancement, nous misons d’abord et avant tout sur le soutien financier direct de notre lectorat.

Nous vous invitons donc à nouveau à contribuer, dans la mesure de vos moyens, pour nous permettre de mener à bien notre projet de reprise collective et de transformation de Pamplemousse.ca en entreprise d’économie sociale.

Les sommes amassées dans le cadre de notre campagne sur La Ruche nous assurent de pouvoir continuer à opérer jusqu’au 1er mars, mais chaque contribution supplémentaire nous permettra de prolonger notre effort de relance et augmentera d’autant nos chances de succès.

À l’heure actuelle, nous opérons sur un budget hebdomadaire d’à peine 1500 $ (!). Vous êtes de milliers à nous lire chaque semaine. Si chacun et chacune d’entre vous nous donnait 1 $ par article lu, notre avenir à court terme serait assuré.

Bien entendu, nous ne nous attendons pas à ce que 100 % de notre lectorat puisse ou veuille contribuer financièrement à la survie de notre réseau. C’est la raison pour laquelle nous n’avons pas l’intention d’ériger de mur payant pour accéder à nos contenus qui sont – et demeureront – gratuits et libres d’accès, par souci de démocratisation de l’information locale.

Processing ...
CAD
Vos commentaires
loading...