Publicité

L’as du BBQ lance des capsules web

Économie, Vie de quartier
Simon de l'Est adore le BBQ. En attendant la saison estivale, il propose une série de capsules web sur ses restos préférés. (photo tirée de la page Facebook S.J.B. BBQ)
Simon de l’Est adore le BBQ. En attendant la saison estivale, il propose une série de capsules web sur ses restos préférés. (photo tirée de la page Facebook S.J.B. BBQ)

Après avoir commercialisé une gamme de sauces BBQ et raflé de nombreux prix dans des compétitions américaines de la cuisson sur le grill, Simon de l’Est lance une série de capsules vidéo où lui et sa conjointe, Roxanne, présentent leurs restaurants coups de cœur.

C’est chez Nopales, autour d’un nacho, que nous avons rencontré Simon Jodoin-Bouchard, alias Simon de l’Est et Roxanne Chrétien, deux passionnés de cuisine. Un endroit tout indiqué alors que le petit restaurant de la rue Hochelaga est en vedette dans la première capsule mise en ligne par le couple de Mercier-Est. La première d’une série présentant des restaurants sous un thème – cette fois la cuisine mexicaine. Chaque fois, trois restaurants sont à l’honneur. « On veut faire découvrir nos coups de cœur, mais aussi des endroits méconnus », raconte Simon.

Depuis le début de l’aventure, en novembre, le couple a mis en ligne deux capsules, diffusées sur leur nouvelle chaîne Youtube. Une troisième devrait s’ajouter au cours des prochains jours. Pour le moment, le foodie de 35 ans, qui est né dans le quartier et qui y habite toujours, fait la part belle à l’Est de Montréal dans ses vidéos. Par exemple, sa deuxième capsule met en vedette Burger de ville, dans Anjou. « Ils ont des viandes fraîches qu’ils hachent maison ! », raconte Roxanne.

Ils aimeraient ainsi que les gens qui passent devant le Nopales sans oser y entrer, par exemple, soient inspirés en voyant leur expérience à l’écran, raconte Roxanne. « C’est important pour moi de mettre en valeur le travail qui se fait, notamment dans mon quartier », ajoute Simon de l’Est. Toutefois, même s’il est sensible au développement de l’Est, il ne se limitera pas à ce secteur pour ses futures capsules qui aborderont des thèmes comme les Antilles ou le Chinatown. « On risque d’être arrêté par le petit nombre de restaurants dans ce secteur », explique-t-il.

La petite équipe composée du couple, d’un caméraman et d’un technicien du son et d’un monteur, tous bénévoles, aimerait publier un vidéo chaque mois jusqu’à l’été prochain. Pour suivre leur évolution, ils ont créé une page Facebook nommée 1.2.3 Food qui compte 700 mentions « J’aime ! » depuis sa création, en novembre 2018.

Une passion pour le grill

Simon de l’Est, s’est forgé une réputation auprès des amateurs de BBQ en lançant sa propre gamme de sauces artisanales et de mélanges d’épices, S.J.B. BBQ, concoctée selon ses recettes secrètes. D’ailleurs, ses deux dernières créations, une laque et une sauce à la moutarde, ont remporté les 3e et 4e  prix sur 400 lors de la compétition du American Royal BBQ sauce & rub contest.

Mais c’est vraiment la cuisson au BBQ -au feu de bois- qui a allumé sa passion. « Avant, je savais à peine me faire cuire des toasts. Mais quand j’ai vu à la télé une émission de cuisine avec des fumoirs, j’ai tout de suite compris que c’était fait pour moi. » Il s’achète alors un fumoir, commence à travailler la viande qu’il partage avec son cercle, qui s’élargit de jour en jour. « Les gens me disaient qu’ils aimaient mes viandes, mais qu’ils adoraient mes sauces ! »

Suite à une publication Facebook mettant en vedette ses petits pots maison, un fabricant lui propose d’en préparer une trentaine de caisse. « En deux jours, c’était tout vendu ! » Quatre ans plus tard, le succès ne se dément pas. « Je dirais que je vends autour de 15 000 pots de sauce par année et 5 000 pots d’épices. Mais ce n’est pas encore assez pour vivre », avoue celui qui combine emploi et passion. Il faut dire que ses produits sont plus populaires l’été.

En plus d’avoir publié le livre « Le BBQ pour les nuls », Simon de l’Est participe tout l’été à des compétitions de BBQ, cuisson sur charbon de bois, avec son équipe, « The North pole BBQ team ». Avec son partenaire en affaires, Patrick Lavoie, ils parcourent les compétitions à proximité du Québec. Une aventure à chaque fois ! Une vague qui risque d’atteindre le Québec sous peu, estime-t-il, alors que la popularité du grill au charbon de bois va grandissant, alors que des maîtres fumeurs comme Micael Béliveau, y font leurs marques.

D’ailleurs, il pourrait y avoir un concours du genre en 2019 au Québec, affirme Simon de l’Est. En attendant, il est possible d’acheter ses créations signées S.J.B. BBQ dans différents points de vente, notamment à la Boucherie AAA dans le quartier.

Article mis à jour le 21 janvier, à 15h30

 

 

Vos commentaires
loading...